ARMOIRE en placage d'écaille brune, ébène…

Lot 169
25 000 - 30 000 €
Résultat: 78 000 €

ARMOIRE en placage d'écaille brune, ébène…

ARMOIRE en placage d'écaille brune, ébène et cuivre ouvrant à deux portes vitrées à la partie supérieure et pleines à la partie basse; sur un ressaut central entouré d'écoinçons à palmettes de bronze, un fin décor marqueté à la manière des BOULLE présente en son centre un bronze: - Femme assise sous un dais. Les pourtours de ces portes sont décorés de masques de femme, insectes et vases, corne teintée et ivoire. A la partie haute du montant central, un masque de femme rayonnant. Base à plinthe découpée; corniche droite surmontant une mouluration formant un boudin. Attribuée à l'ébéniste SAGEOT. Epoque Régence. H. 245; L. 136; P. 47,5 cm. Garnitures de bronze redorées et éléments de corne reteintés. Nicolas Sageot Sageot fonda son atelier vers 1690 et fut reçu Maître en 1706 Il se retira après une carrière brillante en 1720 et revendit à l'époque son stock au marchand-mercier Léonard Prieur. Parmi ces livraisons, les armoires étaient le meuble le plus cher, coûtant entre 400 et 1 000 livres. On connaît certaines de ses oeuvres marquetées de fleurs d'écaille et de laiton. Une grande bibliothèque Louis XIV en marqueterie de cuivre, écaille rouge et corne teintée est reproduite dans l'ouvrage de Pierre Kejellberg « Le mobilier Français du XVIIIème »page 767, Dictionnaire des ébénistes et des menuisiers, Les éditions de l'amateur Modèles à rapprocher: - Une paire estampillées NS, vente Christie's Londres, le 17 juin 1987, lot 65 - Une paire estampillées par Sageot, vente Sotheby's Paris, le 24 mars 2005, lot 21. - Une importante paire d'armoires d'epoque louis XIV estampillée de Nicolas Sageot Vente Christie's, Paris, 13 décembre 2006 Le catalogue précisait: La société de régulations stipula qu'à partir de 1743 le mobilier produit à Paris devait être estampillé par son créateur. Avant cette date, très peu de meubles portaient une estampille, rendant difficile l'attribution à un ébéniste. Quelques un apposèrent occasionnellement leur estampille avant cette date, comme en témoigne notre présente paire de bibliothèques. Nicolas Sageot produisit plusieurs bibliothèques de ce modèle mais rarement aussi élaborées. Parmi celles que nous connaissons, citons. (*)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue