Meissen Maison de ferme sur une terrasse...

Lot 26
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 14 000EUR

Meissen Maison de ferme sur une terrasse...

Meissen
Maison de ferme sur une terrasse fleurie et feuillagée en porcelaine à décor polychrome abritant une fermière, entourée d'un lapin, de poules et d'un coq se nourrissant, quatre pigeons posés sur le toit.
XVIIIème siècle, vers 1745-1750.
Modèle de Johann Joachim Kaendler.
H. sans la base en bois : 14 cm.
H. totale : 21,5 cm.
Le coq cassé en deux morceaux et recollé, restaurations aux pigeons, le toit restauré, éclats.

Ce type de maisons en porcelaine de Meissen est né en 1743 à l'initiative du comte Heinrich von Brühl.
À l'occasion du dessert, ces architectures en porcelaine étaient disposées sur la table afin de constituer ce qui était appelé un " village hollandais " ou " Hollandische Dorf " avec une église, un palais, des fermes et d'autres formes d'habitation.
Si elles connurent un important succès, les architectures de porcelaine de Meissen furent réservées à une clientèle d'élite et aux présents diplomatiques, la production étant volontairement limitée par la manufacture.
Cinq ensembles différents ont été identifiés ayant appartenus au comte de Brühl, à l'ambassadeur anglais Sir Charles Hanbury-Williams, à Frédéric II de Hesse-Cassel, à Marie-Charles-Louis d'Albert, duc de Luynes et enfin à la marquise de Pompadour. L'inventaire après décès de Madame de Pompadour fait état parmi les porcelaines de Saxe rapportées du château de Saint-Ouen sous le n° 1336 : six petites maisons, fermes ou chaumières prisées 48 livres (Jean Cordey, Inventaire des biens de Madame de Pompadour, rédigé après son décès, Paris, 1939, p. 97).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue