Ansbach et La Haye Jatte à punch couverte...

Lot 52
Aller au lot
Estimation :
6000 - 8000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 11 000EUR

Ansbach et La Haye Jatte à punch couverte...

Ansbach et La Haye
Jatte à punch couverte en porcelaine de Ansbach décorée à La Haye à décor polychrome d'une réunion de onze hommes attablés ou assoupis buvant du punch dans un paysage avec rivière, le couvercle décoré d'un couple pêchant sur le bord d'une rivière et d'un bouquet de fleurs, la prise du couvercle formée de roses et feuillage, galons en or sur les bords.
Marquée : héron en bleu.
XVIIIe siècle, vers 1780-1790.
H. 28 cm, L. 24,3 cm.
Petits éclats à la rose formant prise.
On y joint un plateau circulaire en porcelaine de Meissen de la fin du XIXe siècle à surdécor de paysage animé et fleurs.
Provenance :
Offerte par le Prince Guillaume d'Orange-Nassau, prince d'Orange, prince des Pays-Bas (1840-1879), surnommé prince Citron, à son médecin Gabriel Merigot de Treigny lors de son exil à Paris.
Restée dans la descendance de Gabriel Merigot de Treigny jusqu'à aujourd'hui.

La scène a pour source une gravure d'après William Hogart " a midnight modern conversation " publiée à partir de 1733. Cette gravure a été utilisée par plusieurs manufactures de porcelaine et de faïence sur des bols à punch, une mise en garde des consommateurs du contenu des jattes à punch. Une jatte à punch en porcelaine de Meissen est conservée au Victoria and Albert Museum, une autre au Rijksmuseum d'Amsterdam. Les manufactures de Berlin, Hochst, Liverpool et la compagnie des Indes ont également représenté cette même scène.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue