DERUTA Albarello légèrement cintré en majolique... - Lot 17 - Pescheteau-Badin

Lot 17
Aller au lot
Estimation :
4000 - 6000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 46 000EUR
DERUTA Albarello légèrement cintré en majolique... - Lot 17 - Pescheteau-Badin
DERUTA
Albarello légèrement cintré en majolique à décor polychrome de l'inscription Di A Prunnos dans une banderole au-dessus d'une tête de maure de profil dans un médaillon et surmonté d'un monogramme PAQ, et une double croix, emblème
d'apothicairerie ecclésiastique, dans un entourage de guirlandes de feuillage et fruits, griffons et volatiles.
Peut-être atelier de la famille Masci.
Début du XVIe siècle.
H. 23 cm.
Fêlures.

Ancienne collection du Dr Chompret.

Un albarello de la même série figurait dans la collection du Dr Chompret et reproduit lui, alors attribué à Sienne, dans Répertoire de la majolique italienne, 1949, fig. 863, p. 110.

Le Dr Chompret illustrait également l'exemplaire de l'ancienne collection Pringsheim (fig. 862).

Plusieurs grands albarelli décorés d'une tête de maure et du même monogramme sont datés 1501. Ils sont conservés au musée des Arts décoratifs de Lyon, au Philadelphia Museum of Art, au musée Boymans van Beuningen de Rotterdam, au Victoria and Albert Museum et au British Museum de Londres. Une dizaine d'albarelli de mêmes dimensions que notre albarello ainsi qu'une chevrette, non datés, appartiennent un groupe légèrement postérieur à la série datée 1501. Six albarelli de cet ensemble faisaient partie de l'ancienne collection Pringsheim (Otto von Falke, Die Majolikasammlung Alfred Pringsheim in München. Leiden 1914-23, n° 113-115 et n° 322-325). L'un d'entre eux est aujourd'hui conservé au musée national de la céramique et reproduit par Jeanne Giacomotti, Les majoliques des Musées nationaux, 1972, n° 416.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue