François Pascal Simon baron GERARD (Rome 1770 - Paris 1837)

Lot 24
Aller au lot
Estimation :
60000 - 80000 EUR
Résultats sans frais
Résultat : 90 000EUR

François Pascal Simon baron GERARD (Rome 1770 - Paris 1837)

Etude de mer Panneau 32 x 38,5 cm Accidents Provenance: Collection Henri Gérard; Toujours resté dans la famille. Bibliographie: H. Gérard, Oeuvre du baron François Gérard, Paris, 1857, III (ETUDES DE MER, peintes de souvenir après plusieurs séjours de Gérard à Boulogne, à Dieppe et au Havre).Ces deux tableaux d'une extraordinaire modernité font de François Gérard, représentant du néoclassicisme français et portraitiste officiel, un artiste libre et visionnaire. Ils sont peints probablement vers 1829-1830 alors qu'il exécute Le sacre de Charles X pour le Salon de 1829. François Gérard passait ses vacances sur la côte, près de Boulogne en aout 1826, à Dieppe en 1829 en compagnie d'Antoine Jean Gros. Il se livrait à des études de nature, sur place pour les retranscrire ensuite de retour dans son atelier à Paris. Nous ne pouvons pas rapprocher nos deux esquisses de tableaux finis. Mais en les rapprochant des pendentifs peints pour la coupole de l'église Sainte-Geneviève et du décor exécuté pour la salle des Sept Cheminées du musée Charles X au Louvre, nous pouvons situer nos deux esquisses au début des années 1830. En 1829, François Gérard reçoit la commande de quatre toiles pour décorer la salle des Sept Cheminées du musée Charles X au Louvre et aujourd'hui conservées à Versailles, Le courage du guerrier, Le Génie s'élevant malgré l'Envie, La Clémence s'appuyant sur la Force et La Constance s'appuyant sur une ancre (Toiles, 260 x 142 cm). On retrouve dans l'esquisse du Courage du Guerrier (Toile, 41 x 24 cm), conservée au musée du Louvre, le même traitement vif et léger de la couche picturale, une technique pâteuse et lyrique propre à ses oeuvres exécutées après 1820. Entre 1831 et 1837, François Gérard exécute sa dernière commande publique passée en 1821, les quatre pendentifs pour la coupole de l'église Sainte-Geneviève. Les allégories de la Gloire, de la Mort, de la Justice et de la Patrie sont présentées devant un coucher de soleil orangé. Nous retrouvons ce même c
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue